Dominique DAVOIGNEAU - Pays Basque Excellence
Distingué au titre de ses qualités personnelles, de l'excellence de ses produits au lait de brebis tant sur le plan gustatif que nutritionnel, et pour le développement éthique de Baskalia.

Notre hommage :

Dominique Davoigneau a créé en 1998, une marque qui se dénommait Esne Ona, et qui a notamment reçu une médaille d’argent au Salon de l’Agriculture… Rien que ça…

Une distinction largement méritée, mais qui s’est fait attendre, car Dominique Davoigneau est si perfectionniste et si modeste qu’il a mis longtemps à se décider à présenter ses yaourts devant le moindre jury du Salon.

Devant le succès commercial qui a suivi, Dominique a pourtant du voir plus grand et installer des laboratoires alimentaires autour de l‘enceinte originelle franchement artisanale, puis réfléchir à l’innovation produit, en s’orientant en particulier en direction du bio, qui était un marché porteur, déjà à l’époque, mais qui reflétait surtout son besoin d’authenticité, de qualité et d’innovation gustative.

Parler des produits Baskalia sans les avoir goûtés est une gageure, car le produit est vraiment exceptionnel, à l’image du travail de son concepteur qui a créé de nouvelles normes gustatives sur son marché. Le mélange du yaourt onctueux à des saveurs comme la pistache ou la figue en disent long sur le travail d’équilibre de leur concepteur et de sa vision épicurienne de la vie.

En plus, le lait de brebis est bien meilleur que le lait de vache pour l’organisme, tous les naturopathes vous le diront, ses protéines sont plus facilement assimilables, il est peu allergène, et le lait du fait de sa production et de sa collecte encore artisanale est quasiment pur, voire mieux que bio…

Ainsi, non seulement Dominique Davoigneau a créé des desserts succulents, mais ils sont bons pour notre santé, deux bonnes raisons d’aimer Dominique Davoigneau qui nous en sommes certains, a encore beaucoup d’idées gourmandes pour nous épater.

Alors certes, en 2018 Dominique Davoigneau s’est associé à Thomas Breuzet qui fabrique les yaourts Péchalou. Leurs entreprises respectives font autour de 4 millions d’euros de chiffre d’affaires… Le rachat par Thomas Breuzet, le dirigeant de Péchalou, de Baskalia, s’est effectué via sa holding Quinoa Développement. Il a donc pris la tête de l’ensemble…

Nous aurions préféré que ce soit le Basque qui rachète l’Occitan de Saint-Cyprien, mais bon… L’important est que Baskalia reste Baskalia…

En attendant, nous rendons hommage tous les jours à son créateur Dominique Davoigneau, en savourant ses produits bons, littéralement bons, des sortes de poèmes pour nos papilles… Et la poésie quand elle est aussi succulente, on adore ça !

 

© Franck Sallaberry pour l’Institut Pays Basque Excellence.

VOUS

Quel héros vous fascinait quand vous étiez enfant ?

Votre réponse

Quelles sont les valeurs qui vous sont essentielles ?

Votre réponse

Quel souvenir aimeriez-vous laisser à ceux que vous aimez ?

Votre réponse

VOTRE TRAVAIL

Quel a été votre premier job dans la vie ?

Votre réponse

A quoi ressemble une de vos journées ?

Votre réponse

Quelles sont les qualités professionnelles que vous appréciez ?

Votre réponse

VOTRE PAYS BASQUE

Quel est votre meilleur souvenir au Pays basque ?

Votre réponse

Quels sont les endroits que vous aimez fréquenter ?

Votre réponse

À quoi ressemblerait votre Pays Basque Idéal ?

Votre réponse

VOTRE QUESTION

Quelle question aimeriez vous poser si vous étiez sûr(e) d’avoir la réponse ?

Votre réponse