André GARRETA - Pays Basque Excellence
Distingué pour son engagement en faveur de la Communauté Pays Basque, pour sa Présidence de la CCI de Bayonne et pour sa Présidence nationale des CCI territoriales.

Notre hommage :

Après un début de carrière en tant qu’enseignant en Droit et Gestion au sein de l’Éducation nationale, André Garreta, fils de douanier, a créé son entreprise dans l’immobilier alors qu’il n’a pas 30 ans. Il devient expert judiciaire en immobilier agréé auprès de la Cour d’appel de Pau, et a créé une résidence de tourisme à Anglet en 2014.

Engagé bénévolement depuis 1988 au service des entrepreneurs au sein de la CGPME, André Garreta a été élu Président de la CCI de Bayonne Pays Basque en 2010, puis réélu en 2016, reprenant ainsi la succession de Jean-Marie Berckmans avec la volonté d’œuvrer pour le développement économique de notre petit pays.

À ce titre, il s’est vaillamment battu pour le maintien de la CCI de Bayonne que la Chambre de Commerce et d’Industrie Régionale menaçait de supprimer ; il a poursuivi activement le développement de l’Estia, celui du port de Bayonne, et a su laisser leur champ de liberté à des personnalités de talent au sein de la CCI comme Frédéric Péres au numérique, Olga Irastorza aux relations transfrontalières, ou Laurence Ferrari à la formation.

Au-delà de tout cela, André Garreta a pour nous deux très grandes qualités qui forcent notre respect :

D’abord celle de se faire élire démocratiquement : par deux fois à la tête de la CCI de Bayonne et par deux fois comme président des Chambres de Commerce et d’Industrie Territoriales. Il a donc la capacité de réunir une équipe, de construire un projet, de convaincre les chefs d’entreprise, ce qui, quoi que l’on en pense, requière de véritables qualités de leadership.

Ensuite, il a la qualité d’avoir farouchement défendu le projet de création de la Communauté d’Agglomération Pays Basque et d’avoir ainsi été un relais important de persuasion des acteurs économiques locaux, souvent déchirés entre des avis divergents. Autour de la taxe transport notamment, que l’évolution de la fiscalité nationale a tranché finalement, et qui fera en effet contribuer financièrement les chefs d’entreprise de l’intérieur pour des services de transport dont ne bénéficieront pas de suite leurs employés, une taxe qui financera un tram-bus qui risque, sans régler les problèmes d’entrées sur le BAB, de compliquer davantage sa circulation…

La contribution d’André Garreta en faveur de la création de la Communauté d’Agglomération Pays Basque a pesé, surtout au moment où certains s’interrogeaient, parfois à juste titre, parfois par calcul, sur son impact économique, sur sa gestion administrative, sur sa pertinence sociétale et sur l’équité de sa gouvernance. Des interrogations pertinentes, et qui le resteront toujours, car elles sont justement le moteur de notre communauté.

En cela, André Garreta est avec Jean-René Etchegaray et des personnalités telles que Martine Bisauta, Thierry Delobel et nombre de représentants aberstale, un des grands acteurs fondateurs de la communauté Pays Basque.

Un jour André Garreta a rêvé de créer son agence immobilière et il l’a fait, il a rêvé de devenir Président de la CCI et il l’est devenu, puis il a rêvé de la présidence nationale des CCI territoriales, et il l’a décrochée par deux fois ; enfin il s’est engagé farouchement pour que projet de communauté Pays Basque voit le jour, et c’est bien une réalité aujourd’hui.

Ainsi, ce que nous enseigne le parcours d’André Garreta, c’est que les rêves sont accessibles aux passionnés, aux travailleurs acharnés et à ceux qui sont prêts à se battre pour les causes et les entreprises qu’ils trouvent justes. Une conviction largement partagée par les entrepreneurs du Pays Basque qui se battent généralement autant par intérêt économique que par fierté identitaire, et que leur président incarne avec beaucoup d’engagement et d’émotion.

 

© Franck Sallaberry pour Pays Basque Excellence

VOUS

Quel héros vous fascinait quand vous étiez enfant ?

Votre réponse

Quelles sont les valeurs qui vous sont essentielles ?

Votre réponse

Quel souvenir aimeriez-vous laisser à ceux que vous aimez ?

Votre réponse

VOTRE TRAVAIL

Quel a été votre premier job dans la vie ?

Votre réponse

A quoi ressemble une de vos journées ?

Votre réponse

Quelles sont les qualités professionnelles que vous appréciez ?

Votre réponse

VOTRE PAYS BASQUE

Quel est votre meilleur souvenir au Pays basque ?

Votre réponse

Quels sont les endroits que vous aimez fréquenter ?

Votre réponse

À quoi ressemblerait votre Pays Basque Idéal ?

Votre réponse

VOTRE QUESTION

Quelle question aimeriez vous poser si vous étiez sûr(e) d’avoir la réponse ?

Votre réponse